Logo de la FCSSQ Fédération des commissions scolaires du Québec

La FCSQ salue le retour des conseils scolaires élus à l’Île-du-Prince-Édouard

5 décembre 2019 12:00

Québec - La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) se réjouit de la décision du gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard à l’effet de réinstaurer une gouvernance élue pour les conseils scolaires anglophones de la province afin de renforcer la place des citoyens dans les décisions touchant le réseau d’éducation et d’assurer une meilleure représentativité des conseils scolaires. 

« Tout comme le Nouveau-Brunswick l’a fait avant elle, la province reconnaît l’importance de la démocratie dans la gouvernance de l’école publique.  Nous incitons fortement le ministre Jean-François Roberge à consulter son collègue de l’IPÉ afin de constater, tout comme nous, les effets négatifs de l’abolition éventuelle des élu.e.s scolaires au Québec », a indiqué Alain Fortier, président de la FCSQ. 

Cette décision s’ajoute à de nombreuses études et rapports confirmant l’importance du lien entre la communauté et l’école, afin de renforcer la prise de décision locale et la réussite des élèves. « Le projet de loi no 40 suscite des craintes chez plusieurs acteurs du réseau. Pourquoi ne pas prendre le temps de les écouter et de discuter sereinement? Une douzaine de groupes d’acteurs et plusieurs comités de parents l’ont demandé récemment au ministre. L’école publique mérite une réelle réflexion sur son avenir et non pas d’un débat de structures stérile et diviseur », a-t-il conclu. 

Le communiqué du gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard est disponible ici: https://www.princeedwardisland.ca/en/news/work-underway-strengthen-education-governance-and-reinstate-elected-boards 

La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d’un million d’élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l’éducation des adultes grâce à l’engagement de quelque 120 000 employés. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

-30-

Source

Caroline Lemieux
Directrice des communications, des affaires publiques et de la concertation régionale
Fédération des commissions scolaires du Québec